La formation à la conduite en Flandre

Test de perception des risques

En Flandre, le candidat doit d'abord passer un test de perception des risques (15 €) avant d'obtenir le permis provisoire, de suivre une formation à auto-école ou de passer l'examen pratique.
Le GOCA-Risk Perception Test sert à vérifier que le candidat dispose des compétences suffisantes pour évaluer les dangers potentiels.
Il devra visionner cinq court-métrages (après 2 films test) et répondre à des questions à l'issue de ceux-ci. Il doit obtenir une notation de 6/10 minimum pour pouvoir prendre la route. Voici deux films de tests de perception tels que ceux diffusés lors de l'épreuve.

 

files_up/videoipad/GOCA-RISK PERCEPTION TEST - Exercice nr.1.MP4

Formation en auto-école et filière libre

En suivant minimum 20 heures de formation pratique via une école de conduite agréée (comptez entre 1000 et 1500 €), la formation à la conduite commence à 17 ans et le permis de conduire provisoire sans guide (validité de 18 mois) peut être obtenu dès l’âge de 18 ans.
Le jeune conducteur peut alors rouler seul ou avec maximum deux personnes qui doivent répondre aux conditions permettant d’être guide.

En optant pour la filière libre, le permis de conduire provisoire avec guide (maximum 2 guides) est valable 36 mois (18 mois dans les autres régions).
Il peut être obtenu dès l’âge de 17 ans. L'élève ne peut alors rouler qu’avec son guide (qui possède son permis depuis 8 ans au moins), sans autre passager.

 

Le guide accompagnateur doit suivre une formation de 3 heures. Le candidat conducteur doit avoir réussi le test de perception des risques.

Pour tout le pays, en cas d'expiration du permis provisoire, il faut attendre 3 ans. Ce stage d'attente actuellement en vigueur pourrait évoluer avec un projet d'arrêté royal en cours d'élaboration. Une fois l'A.R. voté, la situation serait qu'un candidat qui laisse expirer son permis provisoire devra obligatoirement suivre 6 heures d'auto-école pour profiter d'une seule prolongation d'1 an du permis provisoire. En cas de non-passage par l'auto-école, de non-présentation ou d'échecs répétés à l'examen pratique après la 1re prolongation, il ne sera pas possible de prolonger directement le permis provisoire une 2e fois. Il faudra alors suivre un stage d'attente de 3 ans.

 

L'Examen pratique

Au plus tôt après 9 mois de stage et avant 3 ans de permis provisoire (36 mois) et à partir de 18 ans, il est possible de présenter l’examen pratique dans un centre d'examens agréé.
Le prix est fixé par un barème de redevances. Après deux échecs consécutifs à l’examen pratique, il faut obligatoirement suivre au minimum 6 heures de cours via une école de conduite agréée.
Idem après un dépassement de la validité du permis provisoire. En cas d'un doute sur les motivations et raisons de l'échec de l'examen, il est possible de porter plainte ou de demander un recours.

 

Le candidat doit d'abord passer un test de perception de risque avant de pouvoir prendre la route.

Sur la route, 3 types de manœuvres doivent pouvoir être maîtrisées par le candidat, il devra en effectuer 2 lors de l'examen, après tirage au sort.
Si le stationnement est tiré au sort, le candidat devra réussir une des 4 manœuvres de stationnement. Ces manœuvres sont :

Le demi-tour dans une rue étroite,

la marche arrière en ligne droite,

le stationnement;

le stationnement/arrêt en marche arrière derrière un véhicule, 

le stationnement du côté gauche entre deux véhicules,

le stationnement perpendiculaire à la route dans une zone de stationnement en marche avant,

le stationnement perpendiculaire à la route dans une zone de stationnement en marche arrière.

Les radars et caméra de recul sont autorisés si montés d'origine dans la voiture. Le candidat doit veiller à bien utiliser ses clignotants et à garder sa ceinture. Il ne peut pas ouvrir sa portière.

 

Il y a également une épreuve de conduite sans intervention de l’examinateur. Le candidat devra rejoindre une destination en prenant ses décisions de manière autonome avec l’aide des instructions du GPS et/ou de la signalisation routière.

 

Les centres d'examen (lien externe)

Tout jeune conducteur ayant réussi son permis en Flandre doit passer une mini formation 6 mois après son examen pratique de conduite.
Ce cours de 4 h comprendra 2 parties : un groupe de parole et un cours de compétence à la conduite sur un terrain fermé. Cette nouvelle obligation coûte 100 €.

 

Brochure du GOCA à lire attentivement (en néerlandais).

Le permis

Une fois l'examen pratique réussi, le permis de conduire s'obtient à l'administration communale avec les documents délivrés par le centre d'examen.
Il y a alors une année d'essai durant laquelle il est interdit de commettre une infraction grave.